Accueil

Bienvenue sur le site de la Société d’Etudes du Méthodisme Français.

Comme son nom l’indique, la Société se donne pour but l’étude du méthodisme francophone en Europe et dans le Monde.

ACTUALITES :

Journée d’études 2021:

Le méthodisme et les autres protestantismes en France et dans le monde-2

Le méthodisme et les autres protestantismes en France et dans le monde

8e Journée d’étude sur le méthodisme, organisée à l’Institut Protestant de Théologie, Faculté de Montpellier, 13 rue Louis-Perrier, Salle Gide, le samedi 27 novembre 2021, de 9h à 17h

Argumentaire :

Le programme que la SEMF présente pour les journées d’étude depuis 2019 veut témoigner du rayonnement du méthodisme français, en élargissant l’étude à ses relations, qu’elles soient amicales, concurrentielles ou même conflictuelles, avec les autres protestantismes dans l’hexagone et dans le monde. N’ayant comme seule interlocutrice, au début du XIXe siècle, que l’Église réformée de France divisée à partir de 1848, ces relations se sont complexifiées entre 1870 et 1939 par l’apport, nombreux et varié, de théologies et d’ecclésiologies venues d’outre-Atlantique et d’outre-Méditerranée. Nous souhaitons réunir, pendant cette journée d’étude de 2021, un certain nombre de spécialistes ayant tous pour mission d’explorer les relations de ces protestantismes exogènes avec le méthodisme wesleyen en France.

Programme :

9h-9h15 : Accueil. Présentation de la journée par Jean-Louis Prunier, pasteur, docteur en théologie, président de la Société d’Études du Méthodisme Français

9h15-10h : « Le méthodisme au Dahomey et ses relations avec la Société des Missions Évangéliques de Paris après la Première Guerre mondiale » par Omer Dagan, pasteur, docteur en théologie, secrétaire exécutif Pôle Animations et Jeunesse à la CEVAA (Communauté d’Églises en mission)

10h-10h30 : discussion animée par Jean-François Zorn, Professeur émérite de l’Institut protestant de théologie

11h-11h45 : « Méthodistes et libristes en France (XIX et XXe siècles) : destins croisés » par Jean-Louis Prunier

11h45-12h15 : discussion animée par Jean-François Zorn

13h45-14h30 : « Une dissidence méthodiste : Coraly Hinsch et l’Église évangélique de Cette » par Pierre-Adrien Dumas, pasteur proposant

14h30-15h15 : « De vraies persécutions ? Les oppositions protestantes au Réveil en France et en Suisse au XIX et XXe siècles » par Stéphane Zehr, pasteur, libraire

15h15-16h : discussion animée par Gilles Vidal, Maître de conférences et Doyen de l’Institut protestant de théologie de Montpellier

Conclusions de la journée par Pierre-Yves Kirschleger, Maître de conférences à l’Université Paul-Valéry Montpellier III, directeur-adjoint de CRISES

16h30: Assemblée générale de la SEMF.

Merci de bien vouloir vous inscrire à l’aide du bulletin à télécharger (et à renvoyer à l’adresse indiquée) : Bulletins d’inscription et adhésion.2021

__________________________________________

Nouvelles publications :

Dictionnaire des protestants_tome 2.indd

Le second volume du Dictionnaire biographique des protestants français (lettres D à G) vient de sortir : à feuilleter sans plus tarder ! De nombreux méthodistes sont à découvrir

Sous la direction de la SHPF et de Patrick Cabanel & André Encrevé, Les éditions de Paris-Max Chaleil, 2020, 38  euros.

______________________
En décembre 2019, à l’Institut protestant de théologie (faculté de Montpellier), Pierre-Adrien DUMAS a soutenu son mémoire de master 1 consacré à « la décroissance d’une Eglise issue du Réveil : l’Eglise Evangélique Hinschiste (1905-1980) ».
Cette petite Eglise du Midi de la France a été fondée au XIXe siècle par Coralie Hinsch-Armengaud, qui est toujours restée proche des pasteurs méthodistes de son temps.
P. A. Dumas
______________________
Le Réveil dans les Cévennes du nord, par Jean-Louis Prunier (2020).
Numériser 2
______________________
Un pasteur méthodiste dans la Résistance : Yves CRESPIN
Après une année de recherches et d’écriture, Richard Fortat, instituteur et passionné d’histoire, a retracé la vie du pasteur Yves Crespin (1906-1944).
Crespin face
Crespis dos
______________________

L’Église protestante mixte d’Algérie (1830-1908). 

Jean Volff, magistrat honoraire, publie aux éditions Olivétan cette belle histoire de l’Eglise protestante d’Algérie au XIXe siècle (350 p.).

thumbnail

Dans ce travail remarquablement documenté, l’auteur en retrace les origines : dès 1830, la Société des Missions Évangéliques de Paris (SMEP) envisage d’ouvrir un champ de mission en Algérie. En 1839, un consistoire officiel de l’Église réformée est créé à Alger, rassemblant des protestants arrivés en Algérie avec le corps expéditionnaire et la fonction publique. Le premier culte à Alger est célébré le jour de Noël 1835 par le pasteur Napoléon Roussel. Un temple est construit dans la ville en 1845. Puis l’Église d’Algérie se développe et s’étend rapidement sur les trois départements créés en 1848 par l’administration française : Alger, Oran et Constantine. L’Église réformée d’Alger devient alors une Église d’Algérie réformée et luthérienne, comptant 16 paroisses.

Dans cette histoire des protestants en Algérie, la dimension de la mission et de l’évangélisation est fondamentale. En 1886, la Conférence méthodiste de Lausanne fonde la première mission protestante en Kabylie. La North Africa Mission (NAM), mission britannique fondée par George et Jane Pearse, s’implante également en Kabylie. En 1896, Émile Rolland quitte son Doubs natal et fonde la mission Rolland en Kabylie. En 1908, l’Église méthodiste américaine engage une œuvre d’évangélisation en Algérie. De nombreux « fraternal workers » y sont envoyés.

Nous vous invitons à lire ici notre article sur la mission méthodiste en Kabylie, en complément de la lecture du livre de Jean Volff.

4 réflexions sur “Accueil

  1. Bonjour,
    Je m’appelle Jacques Ozanne. Je suis un particulier et effectue des recherches sur l’histoire de ma famille.

    Mon arrière grand père, James Lihou Ozanne, a été Pasteur Méthodiste de 1870 à 1879, année de sa démission, ainsi que le rappelle le mémoire du Pasteur Prunier sur la présence méthodiste en Algérie ( page 92.). Je retrouve sa présence,ainsi que celle de son épouse Ann Smith à Calais, en 1900.

    Je recherche son parcours en tant que Pasteur, les raisons de sa démission et son parcours postérieur, ainsi que les liens éventuels de Ann Smith avec le méthodisme.

    Avez vous des informations à ce sujet ou savez vous comment je pourrai les obtenir ?

    Je vous remercie, à l’ avance, de votre temps.

    Sincèrement.

    J'aime

  2. J’ai visité, en remontant de Bourdeaux en direction de Dieulefit, un cimetière familial (les Turc) où est enterré un Henri de Jersey. En savez-vous quelque chose? Bien à vous. JP

    Aimé par 1 personne

    • J’ai une ancêtre de ce nom, mon arrière-arrière-grand mère paternelle, Louisa de Jersey, originaire de Guernesey, qui a épousé Philippe Guiton (famille de réfugiés huguenots à Jersey depuis 1720). Elle avais un oncle (pasteur ..?) qui s’appelait Henry de Jersey, dans les années 1830, … Quelles sont les dates de celui qui est enterré près de Dieulefit ?
      Bien à vous
      Armelle George-Guiton
      Paris

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s