Cornforth, William

Pasteurs méthodistes : William Cornforth

 

C’est un Anglais, né à Brierly Hill le 13 octobre 1828. Il se marie avec Elisabeth Bowater le 4 octobre 1852, et le couple adopte une nièce orpheline, Sara Ashton, qui deviendra Mme Jules Guiton.

P1270001    

En 1857 il est admis au noviciat en France, et dessert les britanniques qui travaillent à Pontgibaud. Il commence sa troisième année en 1859 à Saint-Pierre-les-Calais et se retrouve l’année suivante à Lisieux pour deux ans. Il est admis au Saint Ministère en 1861.  Il retourne à Saint-Pierre-les-Calais en 1863 et y reste jusqu’en 1871. L’inauguration de la chapelle de Calais a lieu le 22 novembre 1868.

Il passe les deux années suivantes à Congénies et s’installe, en 1874, à Lausanne. De 1874 à 1880, il s’y occupe de l’école de théologie et de la lutte contre l’alcoolisme. Il quitte Lausanne pour Bourdeaux en 1880, mais revient y passer l’année 1883. En 1884 il est à Nîmes et Vauvert, et en 1885, il part desservir la paroisse anglaise de Calais. En 1889, il revient à Lausanne jusqu’à la fin de la présence méthodiste française en Suisse, en 1901, date de sa retraite. Il reste tout de même à Lausanne, et y meurt le 13 septembre 1904.

Bibliographie : CORNFORTH William, Sermons et Études, Lausanne / Paris, Georges Bridel / Librairie Évangélique.

Publicités